La Consommation d'alcool en Bretagne et en France

I) La consommation des jeunes

 

   A Morlaix, pour déterminer la part des jeunes ayant déjà bu et ayant déjà été en état d’ébriété, nous avons établis un sondage. D’après les réponses à nos questions, nous en avons déduit le tableau suivant :

 

                       

   97% des garçons de 15/21 ans ont déjà bu contre 91% des filles de 15/21 ans.

Ce qui nous amène à déduire que les garçons sont plus nombreux à consommer de l'alcool que les filles. ( pas en volume, mais en part de la population masculine et féminine).

 

  62% garçons de 15/21 ans ont déjà en état d’ébriété. En revanche, 31.58 % des filles de 15/21 ans déclarent avoir, au moins une fois été ivre.

Nous pouvons donc dire que 2 garçons sur 3 ont déjà été en état d’ébriété contre 1/3 des filles.

 

La consommation d'alcool chez les jeunes est donc plus importante chez les garçons que chez les filles, même si cette tendance s'accroît.

   La carte ci-dessus nous montre la consommation des adolescents français. Elle s'intéresse à la consommation ponctuelle importante ( 6 verres ou plus en une occasion). Les régions fortement touchées forment un « U » allant de la Basse-Normandie à la Franche-Comté en passant par les Pyrénées. La Bretagne d'un côté et l'Île-de-France de l'autre, se distinguent par des taux extrêmes. En effet, la Bretagne est la region la plus fortement touchée puisque sur 100 adolescents, 62 ont déjà été ivres. Ils ont donc une consommation ponctuelle importante; celle-ci étant de 44% en Île-de-France. La moyenne nationale, elle, est de 45,8.

 

   Si on compare Morlaix à notre région, la Bretagne, et que l'on observe le taux d'alcoolémie d'un adolescent supérieur au taux légal, nous arrivons au même résultat : 62% des garçons ont déjà étés ivres.

II) Le Binge-drinking

   Ce phénomène, d'origine anglaise que l’on peut traduire par « hyper alcoolisation » est un nouveau mode de consommation qui prend de l'ampleur et touche les adolescents dès la sixième, tous milieux confondus. Il consiste à boire une grande quantité d’alcool en un laps de temps relativement faible. Son objectif est d’être ivre le plus rapidement possible. Le binge-drinking est apparût en France car les jeunes, connus pour leur recherche permanente de sensations fortes et notamment avec l’alcool, ont trouvé ceci particulièrement amusant.


   Ainsi, il est devenu une mode dans d’autres pays. Les adolescents français veulent la tester. Par ailleurs, en consommant régulièrement (à chaque soirée) de l'alcool de cette manière, il peut s'installer une forme de dépendance.